JEAN-MICHEL PITON

Soulever la pierre

"J’aime la chanson populaire quand elle rend le beau disponible." Il s’agit ici d’un acte de célébration, de rencontre, d’un axe esthétique. Il faut accepter la rencontre d’une voix avec le chant d’une vie. La volonté d’une ferveur. Nous ne serons jamais assez nombreux pour cela. Jean-Michel Piton est une vieille bagnole cabossée par des étoiles qu’il nous faut prendre, moteur et carrosserie comprise. C’est un chant traversé par sa vie et la nôtre, ses mots et les nôtres, ceux des poètes savants et populaires, ceux des alcôves et ceux de la rue, ceux de notre langue tant aimée.

Merci Jean-Michel PITON de nous rappeler que rien n’est perdu tant que l’on chante. Au fond, ce n’est peut-être que cela être un véritable chanteur engagé. BRUNO RUIZ

Jean-Michel Piton : voix, guitare électroacoustique, takamine, guitare électrique demi-caisse Ibanez



LES P'TITS YEUX

En Vers et Sans Détours

Après plus de dix ans de scènes et 5 albums, Les P’tits Yeux se présentent ici en trio, sous une nouvelle forme et dans une mise en scène mettant à l’honneur la chanson à texte.

Le temps d’un concert intimiste, Les P'tits Yeux font la part belle aux paroles poétiques, humanistes et parfois engagées de leur répertoire.

Sur scène, les ombres de structures en formes de grues, familières au port de Brest, nous laissent penser que le spectacle prend ancrage dans ces lieux qui ont inspiré l’univers du groupe, avec des titres tels que Rue Saint Malo, Brest ou Le 10 du mois. Entre chansons autobiographiques (Le Swing du bienheureux, Fugueuse), libertaires (A bon entendeur, Charlie n’est pas mort) et romantiques (Aimons toujours, Renaître, Rose), le spectateur est embarqué dans une succession de tableaux avec des intensités, des couleurs et des émotions différentes d’un morceau à l’autre.

 

En Vers et sans détours, parfois tendres et nostalgiques, les chansons des P’tits Yeux reflètent ce qu’ils sont, des musiciens assoiffés de liberté, débordants de vie et de générosité !

Stéphanie Kermarrec : chant, basse

Jean-Sébastien Hellard : accordéon

Mathieu Jouvencel : chant, guitare