LIZ VAN DEUQ

en duo

Pianiste au toucher rugissant ou ultra-sensible, Liz Van Deuq est parfois comparée à un bonbon rose acidulé. Une friandise aux tonalités tantôt douces, tantôt provocatrices.

Au cœur d’un piano presque solo accompagné par Cédric Thomas au bugle et aux machines, de son tempérament vigoureux, l’artiste nous promène au travers de ses chansons entre poésie éclairée et humour amer. « Le wifi ou Dieu » rappelle la réflexion contemporaine de notre rapport au monde numérique. « Le Coeur est un muscle » démystifie l’amour en prenant le pari de l’angle chirurgical au sens concret du terme.

Liz Van Deuq : texte, piano

Cédric Thomas : bugle, synthétiseurs



LEOPOLDINE HH

Là ! Lumière ! (particulière)

Oui, Léopoldine HH a ouvert une brèche dans le paysage de la chanson française. Cette brèche est maintenant devenue son terrain de jeu. Sur le Qui-Vive, elle continue sa recherche et paf ! éclosion ! nouveau spectacle : LÀ ! LUMIÈRE ! (particulière). C'est comme si elle avait pris sa pelle de chantier pour creuser, creuser cette brèche oui, et au fond tout au fond, là, quelques particules particulières de lumière, elle découvre un endroit doux-douillet, le sol est moelleux, des claviers sont suspendus, c'est un endroit fou pour chanter des choses folles comme "Rien ne t'appartient', 'Ce que tu cherches' 'Psychotropique' 'Où vont les sons'....

Michel Gilet et Charly Chanteur sont là, toujours, indispensables à l'alchimie lumineuse, prêts à bidouiller leurs sons de guitares et à faire vibrer ces nouvelles chansons écrites par Gildas Milin (le mec qui a donné envie à la chanteuse d'exister). Bon voyage.

Léopoldine HH : chant, keytar

Michel Gilet : guitare, claviers

Charly Marty : guitare, basse, grille-pain